COMPLEXE SPORTIF - COULOISY (60)

Lieu : Couloisy (60) | Programme : Extension et restructuration du complexe sportif | MO : CC du Canton d'Attichy | SU : Piscine : 1 812 m² / Gymnase et salle polyvalente : 1 810m² / Espaces extérieurs : 9 853 m² | Coût : 6.4 M°€ HT | État : Lauréat Concours. Etudes en cours. Livraison prévue en 2016

Dans ce territoire « sub-urbain », au sens de Sébastien Marot, l’espace urbain se perçoit en fonction d’un large territoire, dont l’horizon est un Grand Paysage, une « architecture de paysage ». Nous ne sommes pas aspirés par un centre mais connectés à une multitude d’espaces mis en relation les uns les autres. « Le site précède le programme » dit ce philosophe aguerri à la lecture en profondeur des sites. Pour lui, et pour nous, la mémoire du lieu, la mise en réseau des différentes facettes du lieu, et la lecture en épaisseur d’un projet tel un processus et non un produit fini sont les véritables clefs de lecture.
L’articulation Paysage – Architecture réside dans l’organisation claire des flux piéton et voiture autour d’un giratoire, d’un axe principal et minéral Nord/Sud et d’un deuxième axe plus végétal Est/Ouest. Chacun permet une accroche d’un bâtiment à l’autre, et de chacun avec l’extérieur.
A l’entrée du site, la façade du gymnase, composée d’un assemblage de lattes de bois en mouvement, se plie en une succession de plateaux de bois au sol. C’est un lieu appropriable, qui apporte dès l’extérieur un sentiment d’appartenance au visiteur et à l’usager. Pour la piscine, depuis l’extérieur vers l'intérieur, le jeu de transparence de la succession de vitrage attire vers les bassins tout en préservant l’intimité des nageurs. Les flux des collectifs et des individuels sont séparés et parfaitement accessibles aux personnes à mobilité réduite ; ils sont guidés par une marche en avant maîtrisée. La petite salle de sport quant à elle, retrouve sa destination originelle : une salle polyvalente dont les différents flux ne se croisent plus entre eux.
Chaque entité du programme est ainsi clairement définie, et si l’organisation est limpide, il n’ya pas de volonté de hiérarchiser les équipements les uns par rapport aux autres. Nous sommes sur un projet multi-facettes, logique et démocratique, jusqu’au nouveau parvis des collégiens.

img
img
img
img
img
img
img